Garanties automobiles 2015 CAA: l'illimitée Mazda toujours pas égalée

Garanties automobiles 2015 CAA: l'illimitée Mazda toujours pas égalée

Tout frais, tout chaud: CAA-Québec dévoile son étude 2015 sur les garanties automobiles, l'outil parfait pour découvrir lesquelles sont les plus (ou moins) généreuses. Surprise: personne n'a encore égalé l'illimitée de Mazda.

L’étude annuelle de CAA-Québec sur les garanties automobiles est toujours une source intéressante d’informations pour le consommateur avisé qui veut savoir qui propose quelles protections à long terme.

Son tableau détaillé peut être consulté même par les non-membres de l’association – et nouvellement cette année, son format a été adapté pour une consultation facile sur les appareils mobiles. Parfait pour le magasinage en temps réel.

En cette édition 2015, on y réalise notamment que la nouvelle venue Alfa Romeo est plutôt chiche, tout comme le sont d’ailleurs les marques de luxe allemandes, avec un mince 4 ans / 80 000km sur le groupe motopropulseur.

Après tout, d’autres familles haut de gamme comme Acura couvrent le groupe motopropulseur pendant 5 ans / 100 000km, voire 6 ans / 110 000km chez Buick/Cadillac, Infiniti, Lexus et Lincoln.

C’est d’autant plus «chiche», ce 4 ans / 80 000km sur les principaux organes mécaniques, que la plupart des marques d’entrée de gamme offrent mieux, avec leur 5 ans / 100 000km.

À l’opposé, voilà qui met en lumière la générosité de Chevrolet/GMC avec son 5 ans / 160 000km sur le groupe motopropulseur.

Mais la grande surprise de cette étude 2015 sur les garanties automobiles de CAA-Québec, c’est qu’aucun constructeur n’a encore égalé l’offre de kilométrage illimité de Mazda.

Pourtant, à l’automne dernier, le constructeur nippon s’est donné un atout de taille en supprimant la notion de kilométrage de plusieurs de ses protections, notamment celle de base (3 ans / km illimité) et celle sur le groupe motopropulseur (5 ans / km illimité).

« On ne parle pas d’une révolution, mais assurément d’un geste très marqué de la part de ce constructeur, » dit Sylvain Légaré, analyste en consommation automobile chez CAA-Québec.

Et d’ajouter: « Avec la concurrence qui presse le pas, il sera intéressant de voir les ajustements venant des constructeurs les moins généreux de l’industrie. Se démarquer par de larges couvertures est un gage de confiance envers le produit, mais aussi un engagement auprès des consommateurs. »

Jusqu’à présent, ce sont Hyundai et Kia qui proposaient les garanties pare-chocs à pare-chocs les plus charitables du marché de non-luxe, avec 5 ans / 100 000km.

De même, la protection offerte par Mitsubishi Canada sur le groupe motopropulseur, de 10 ans / 160 000km, est la plus généreuse de toute l’industrie. Mais il faut savoir que pareille garantie prend fin dès que l’odomètre rejoint les 160 000km.

Du coup, l’automobiliste qui roule 32 000km et plus par année sera mieux servi par une offre au kilométrage illimité – comme celle proposée par Mazda.

Gageons que l’étude 2016 que produira CAA-Québec à pareille date, l’an prochain, montrera que certains constructeurs auront emboîté aux protections sans limite de kilométrage…