Mazda CX-3 2016 : tout pour plaire...ou presque!

Mazda CX-3 2016 : tout pour plaire...ou presque!

Depuis les dernières années, le marché des véhicules utilitaires sport a beaucoup changé.

De plus en plus populaires auprès des consommateurs, les manufacturiers exploitent ce créneau au maximum et ajoutent plusieurs modèles de VUS à leur gamme. De nouveaux joueurs ont d’ailleurs fait leur apparition dans une nouvelle catégorie que nous appelons désormais les VUS compacts. On pense ici aux Honda HR-V, Fiat 500x, Jeep Renegade Nissan Jukes, Chevrolet Trax et l’Audi Q3 pour ne nommer que ceux-là.

Nouvellement arrivé sur le marché, le CX-3 représente de très belle façon la philosophie de ce tout nouveau créneau. De petites dimensions, il est agile en ville en plus d’être dynamique sur la route et très sécuritaire peu importe les conditions météo en raison de son impressionnant système de rouage intégral offert en option.

Il est joli ce petit VUS!

Après l’avoir présenté à plusieurs de mes amis et aux membres de ma famille durant ma semaine d’essai, les commentaires concernant le look du petit nouveau Mazda sont pratiquement unanimes! Tous s’entendent pour dire qu’il est très joli! Son petit côté sportif, jeune et dynamique plaît beaucoup. Il doit d’ailleurs son style et sa silhouette irrésistible à ses lignes de caisse prononcées et ascendantes ainsi qu’à sa ligne de toit fuyante.

De l’avant il est tout aussi charmant et charismatique en raison de son imposante calandre typiquement Mazda ainsi qu’à ses blocs optiques profilés. Avec son imposant porte-à-faux, il n’en fallait pas plus pour qu’on retrouve tous les éléments conceptuels nouveau genre présentés depuis les dernières années sur toute la gamme  des autres véhicules du constructeur japonais.

Mon modèle d’essai était équipé de jantes de 18 pouces avec des pneus à profil bas, ce qui lui donnait un look encore plus athlétique et améliorait son dynamisme et sa tenue de route.

Un habitacle ergonomique, mais très étroit

À l’intérieur, le petit VUS est tout aussi intéressant. En fait, lorsque j’ai pris place derrière son volant, j’ai même été surpris par la qualité des matériaux utilisés et par l’attention portée à la finition et aux détails. Je ne m’attendais pas autant d’un VUS qu’on peut qualifier d’entrée de gamme pour le manufacturier japonais. Les appliqués fibre de carbone ainsi que les sièges avec surpiqûres contrastantes font partie de ces petites touches luxueuses.

À son volant, les diverses commandes sont toutes facilement accessibles et l’ergonomie général du poste de conduite est excellente. J’aime aussi la facilité à naviguer dans les différents menus du système d’infodivertissement en raison de la roulette rotative située sur la console centrale.

Par contre, le seul reproche que je pourrais adresser au CX-3 est le manque de volume de chargement et d’espace de rangement intérieur disponibles. Surtout à l’arrière, les occupants pourront se sentir rapidement à l’étroit sur la banquette  sans parler de l’espace plutôt restreint au niveau du coffre. En plus, j’aurais souhaité un rangement supplémentaire au niveau de la console entre les deux sièges avant.

Il brille et se démarque sur la route

L’endroit où le CX-3 marque encore plus de points comparativement à la compétition, c’est sur la route. Bien que son moteur 4 cylindres 2.0 Litres de 146 chevaux et de 146 livres-pied de couple ne soit pas un monstre de puissance, ses performances sont amplement suffisantes pour donner un excellent dynamisme au petit VUS.

En fait, si je le compare à son principal concurrent, le Honda HR-V, le petit VUS Mazda est beaucoup plus agréable à conduire et beaucoup plus stable sur la route. Il faut dire que les produits Mazda sont reconnus depuis belle lurette pour le plaisir qu’ils procurent à leurs conducteurs.

La boîte automatique à 6 rapports fait aussi un excellent boulot et effectue des changements de vitesse doux et précis. Par contre, j’aurais aimé la disponibilité d’une boîte manuelle. Pour l’instant, elle ne figure pas au catalogue du manufacturier japonais.

Grâce à une direction très communicative, une bonne répartition de poids et une suspension bien calibrée, le CX-3 est agile comme un poisson dans l’eau sur les petites routes de campagne. En fait, on oublie rapidement que nous sommes au volant d’un petit VUS. Sa caisse est rigide et il brille littéralement par sa stabilité et son dynamisme en virage.

Conclusion

Offert à un prix d’entrée de 20 695$, le Mazda CX-3 est certainement un des meilleurs achats de sa catégorie. Compte tenu des rigueurs de nos hivers québécois et du poids plume de ce petit véhicule, je vous recommande tout de même d’opter pour l’option du rouage intégral afin de vous assurer encore plus de sécurité.

Bien que vous devrez vous attendre à des consommations de carburant un peu plus élevées en raison du système quatre roues motrices, j’ai tout de même obtenu une satisfaisante moyenne de 8,8 litres aux 100 kilomètres après avoir parcouru un peu plus de trajets en ville que sur l’autoroute durant mon essai.

Si vous aimez conduire, que vous êtes à la recherche d’un véhicule agile et dynamique et que l’espace de chargement n’est pas votre motivation d’achat numéro un, le CX-3 est pratiquement un incontournable dans le créneau des VUS compacts!

Fiche technique

Mazda CX-3 2016

Prix de départ : 20 695$

Configuration: traction avant ou rouage intégral

Moteur du véhicule à l’essai: 4 cylindres 2.0 L, 146 chevaux, 146 livres-pied de couple

Transmission du véhicule à l’essai: automatique 6 vitesses

Garantie complète: 3 ans/ kilométrage illimité

Garantie motopropulseur : 5 ans/ kilométrage illimité

Consommation observée durant l’essai : 8.8 Litres aux 100 kilomètres

Modèles concurrents : Honda HR-V, Fiat 500x, Jeep Renegade Nissan Jukes, Chevrolet Trax, Audi Q3, Subaru Crosstreck, Mini Countryman