- Près de 765 véhicules en inventaire -
0 favori(s)
  • 0 véhicule(s) neufs à comparer
  • 0 véhicule(s) d'occasion à comparer
  • véhicule(s) neufs en inventaire à comparer
< Voir toutes les nouvelles

Mazda CX-5 GT AWD 2015 : fier membre de la famille

Mazda CX-5 GT AWD 2015 : fier membre de la famille

La Mazda3 s'avère de loin le véhicule le plus vendu au sein de la gamme du fabricant japonais. Toutefois, lentement, mais surement, le CX-5 gagne du terrain dans le segment des petits utilitaires. Bon, il se fait encore assommer par les Ford Escape,Honda CR-VToyota RAV4 et Nissan Rogue, mais au moins, les ventes du CX-5 ont grimpé de 13 % en 2014. Une bonne chose.

En fait, il a remplacé avec brio non pas un, mais deux modèles chez Mazda, le Tribute et le CX-7. Il sert également d'inspiration pour un nouveau venu dans la famille, le petit Mazda CX-3 2016. Sa popularité ne devrait pas être une surprise, après tout, puisqu'il offre de nombreuses qualités recherchées par les familles désirant un véhicule multisegment abordable.

D'abord, il a du style. Le pif du CX-5 est moderne et sophistiqué, avec un encadrement de calandre chromé qui s'intègre parfaitement dans les blocs optiques, alors que le capot ciselé procure plus de caractère et de dynamisme à la partie avant. La ceinture de caisse élevée et la mince fenestration confèrent au petit Mazda une posture musclée, complémentée par des roues en alliage surdimensionnées et des embouts d'échappement doubles.

L'habitacle du Mazda CX-5 2015 propose une disposition des commandes simple et conviviale. Pas de boutons ou de glissoirs à sensation tactile ici, mais des molettes de climatisation faciles à utiliser en conduite ainsi qu'un volant garni de tous les boutons nécessaires pour garder les yeux sur la route. Certaines surfaces de plastique sont rugueuses, d'autres sont plus raffinées, et une quantité restreinte de garnitures en chrome rehaussent l'apparence.

Cependant, le système infodivertissement de notre version GT avec le système de navigation optionnel s'avère décevant; les petites zones de boutons sont difficiles à localiser en pleine conduite, la carte est trop lente à se rafraîchir et les menus ne sont pas présentés à l'écran. Ceux intéressés par un CX-5 tout équipé devraient attendre pour la version 2016, qui bénéficiera du système Mazda Connect, que l'on retrouve actuellement dans la Mazda3 berline et à hayon.

Le CX-5 est spacieux pour un véhicule utilitaire compact, et l'on retrouve de nombreux points de rangement pour ranger téléphones cellulaires, bouteilles et monnaie. À l'instar de la vaste majorité de ses rivaux, la banquette arrière conviendra parfaitement à deux adultes, mais un passager au centre devra composer avec un dossier et un coussin plus rigides. Les dossiers arrière se rabattent facilement afin de créer un plancher de chargement presque plat, alors que des poignées pratiques situées sur les flancs de l'aire de chargement facilitent également le processus.

Un quatre-cylindres de 2,0 L produisant 155 chevaux équipe la version GX de base, alors que les finitions GS et GT obtiennent un moteur de 2,5 L, bon pour 184 chevaux et un couple de 185 lb-pi. Une boîte manuelle à six rapports peut être commandée avec la version de base à traction, alors que toutes les autres variantes du CX-5 disposent d'une boîte automatique à six rapports avec mode manuel.

Le moteur plus petit peut accomplir le travail, mais s'essouffle lorsque tous les membres de la famille montent à bord. Le quatre-cylindres de 2,5 L s'avère un meilleur choix en général, avec une quantité idéale de puissance pour dépasser et rendre le petit multisegment CX-5 divertissant.

Disponible dans les versions GX et GS, mais de série dans la finition GT se trouve un rouage intégral pour nous faciliter la vie durant les mois d'hiver. Comme la plupart des systèmes dans le segment des utilitaires compacts, celui-ci favorise les roues avant en conduite normale, mais peut acheminer de la puissance du moteur aux roues arrière lorsqu'une perte d'adhérence est détectée.

De plus, le CX-5 s'avère l'un des véhicules les plus écoénergétiques de sa catégorie, alors la technologie SKYACTIV de Mazda porte ses fruits. Et pour être franc, la différence entre les deux motorisations est marginale, surtout sur l'autoroute. Nous avons conclu la semaine d'essai avec une moyenne de 9,6 L/100km, pas si mal du tout pour un véhicule à transmission intégrale.

Dynamiquement, le CX-5 est plaisant à conduire. Sa légèreté peut être ressentie dans sa direction et sa tenue de route, qui se rapproche drôlement de celles d'une voiture. Fidèle à la philosophie de Mazda, ce mutisegment compact demeure l'un des plus divertissants dans sa catégorie.

En revanche, son poids léger peut aussi être entendu, puisque les portes relativement minces ne se referment pas avec la sensation de solidité à laquelle certaines gens s'attendent d'un camion, le bruit de la route est perceptible, et à plein régime, le moteur devient quelque peu bruyant.

Le Mazda CX-5 2015 est offert à partir de 22 995 $ en finition GX, excluant les frais de transport et de préparation. C'est un prix intéressant, bien que cela inclue le petit moteur et la boîte manuelle. Notre version GT à l'essai, doté du rouage intégral et de l'ensemble technologie optionnel, qui ajoute une atténuation de collision avec freinage, des phares adaptatifs au bixénon, une radio satellite ainsi que le système de navigation mentionné plus tôt, se détaille à 35 290 $. Une bonne affaire.

En somme, le CX-5 est un petit multisegment dynamique et peu énergivore qui devrait satisfaire les besoins d'une jeune famille. Tout ceci enveloppé d'une carrosserie stylisée, et proposé à prix abordable.

FICHE D'APPRÉCIATION


  • Consommation
Peu énergivore, peu importe le moteur
  • Valeur subjective
Prix de base abordable
  • Style
Allure musclée, mais sophistiquée
  • Confort
Confortable, un peu de bruit de route
  • Performance
Bonnes performances du moteur de 2,5 L
  • Note générale
Un très bon multisegment compact

 


Voir le véhicule