Mazda6 2016: Hommage à la transmission manuelle

Mazda6 2016: Hommage à la transmission manuelle

La carrière de la transmission manuelle ne va pas bien. Vraiment pas bien.

Certains vont même jusqu’à dire qu’elle s’en va vers une mort certaine. Et à voir les statistiques des ventes au Canada, on peut difficilement les contredire.

Des marques comme Audi et Mercedes-Benz sont même allées jusqu’à éradiquer complètement la boîte manuelle de leurs catalogues de ventes. Vous voulez une Audi flambant neuve avec trois pédales? Oubliez ça. Ou bien déménagez en Europe.

Même dans le segment des compactes, la transmission manuelle n’est souvent disponible qu’avec les versions d’entrée de gamme, alors que les plus équipées viennent automatique avec... l’automatique. (Mauvais jeu de mots, je sais.)

Chez les berlines intermédiaires, c’est encore pire. Sauf qu’il reste encore quelques irréductibles. Comme la Mazda6!

Plaisir de conduire avant tout

Dans un monde de voitures trop souvent aseptisées,  Mazda a décidé de se positionner comme le constructeur qui met de l’avant le plaisir de conduire.

La majorité des automobilistes n’en ont probablement rien à foutre, mais ça prend au moins  une marque comme ça pour les amoureux des voitures comme moi. Et probablement comme vous aussi, si vous êtes en train de lire ce texte.

La Mazda6, donc. Avec une transmission automatique, elle n’a rien d’extraordinaire. Elle est très belle, c’est vrai, mais c’est une berline intermédiaire. Assez lourde, et sans grand dynamisme. Comme à peu près tous ses concurrents.

Mais voilà. Avec la transmission manuelle à six vitesses, on est carrément ailleurs. Ce qui serait habituellement une voiture plutôt banale devient un charme à conduire. C’est de loin la berline intermédiaire avec laquelle j’ai eu le plus de plaisir.

Bien entendu, Mazda n’est pas le seul constructeur à offrir la transmission manuelle dans cette catégorie de véhicules. La Subaru Legacy, la Volkswagen Passat et la Honda Accord proposent aussi la même chose.

Sauf que ce qu’il y a de génial avec la Mazda6, c’est que vous pouvez obtenir la boîte manuelle avec toutes les versions. Que vous optiez pour la GX, la GS ou la GT, la boîte manuelle est offerte de série. L’automatique est aussi proposée en option sur tous les modèles. 

L’automatique tout simplement supérieure

Vraiment, on apprécie l’effort de Mazda pour tenter de garder la transmission manuelle en vie.

Le problème, c’est qu’à part une poignée d’irréductibles, peu de gens semblent aussi reconnaissants que nous.

La grande majorité des acheteurs, surtout dans la catégorie des intermédiaires, priorisent désormais la simplicité que propose la boîte automatique. Et quand on pense d’une façon très rationnelle, on peut les comprendre.

Les transmissions automatiques sont devenues si précises qu’elles supplantent les manuelles sur tous les aspects, de l’accélération à l’économie d’essence.

Équipée d’une boîte automatique à six rapports, la Mazda6 2016 consomme 8,8 L/100 km en ville et 6,1 L/100 km sur route. Avec la manuelle, on passe à 9,4 L/100 km en ville et à 6,4 L/100 km sur route.

Bref, à moins de tenir absolument au ce fameux plaisir de conduire, il n’y a absolument aucune raison d’opter pour la boîte manuelle.

Peu importe la versions, toutes les Mazda6 sont équipées d’un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres développant 184 chevaux et 185 livres-pied de couple.

Combien de temps encore?

Cette suprématie de la transmission automatique ne laisse rien présager de bon pour le futur des boîtes manuelles.

Il y aura probablement toujours un marché très niché pour ce genre de transmission, et des modèles comme la Subaru WRX STI ou la Ford Mustang risquent le la proposer pendant encore longtemps.

Sauf que pour la catégorie des berlines intermédiaires, la manuelle semble vraiment à bout de souffle.

Profitez-en pendant qu’il en est encore temps. Parce que d’ici 5 ou 10 ans, même Mazda risque de lancer la serviette. 

Fiche technique
Nom : Mazda6 2016
Prix de base : 24 695$
Prix du modèle à l’essai : 32 895$
Configuration : Véhicule à roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Moteur: 4 cylindres de 2,5 litres
Puissance/couple : 184 ch./ 185 lb-pi
Transmission : Manuelle ou automatique à six rapports
Consommation d’essence : 9,4 L/100 km (ville), 6,4  L/100km (route)
Consommation observée: 9,2 L/100 km
Garantie de base : 3 ans/kilométrage illimité
Concurrence : Subaru Legacy, Honda Accord, Volkswagen Passat